Grossesse et sextoys peuvent-ils faire bon ménage ?

grossesse et sexualite

Quand on est enceinte, on se pose naturellement beaucoup de questions, autour de son corps, de ses émotions, du bébé, des changements que cela va impliquer pour le couple… Autour de sa sexualité aussi ! L’utilisation de sextoys peut poser, par exemple, beaucoup de questions et d’inquiétudes. Pourquoi certaines femmes enceinte se mettent à en utiliser des ? Peut-on les utiliser sans risque pour le bébé ? Lesquels peut-on utiliser pendant la grossesse ? Et après la grossesse ?

Les avis divergent, mais la gêne tourne plutôt autour des sextoys que de la grossesse en elle-même. Même si l’utilisation de jouets sexuels débute très rarement pendant la grossesse, de nombreuses femmes en utilisaient avant et souhaitent continuer. D’autres cherchent dans les objets de plaisir une solution pour maintenir une complicité de couple quand le partenaire a peur de l’impact des rapports sexuels. Dans tous les cas, la question mérite d’être posée et ne devrait occasionner aucune gêne.

Des sextoys oui, mais non vibrants

De nos jours, la plupart des sextoys sont à vibrations avec toujours plus de programmes et de puissance proposés. Or, si vous pouvez utiliser des sextoys enceinte, mieux vaut en utiliser des non-vibrants. C’est la principale règle à retenir.

Si vous n’avez pas reçu de contre-indication médicale spécifique de la part de votre gynécologue ou du professionnel de santé qui vous suit pour votre grossesse, concernant les rapports classiques avec votre partenaire, c’est que vous pouvez aussi utiliser des sextoys. C’est d’ailleurs le cas de la plupart des grossesses. Ces instruments érotiques ne font que compléter les rapports classiques, stimuler et augmenter le désir et le plaisir. N’ayez donc pas de crainte, leur utilisation ne provoque pas de contractions supplémentaires à celles que vous pourriez avoir en temps normal.

Cependant, dès le début de la grossesse, les sextoys vibrants sont à éviter, car les vibrations émises sont à l’origine d’ultrasons dont on ne connait pas les répercussions sur le fœtus. De plus, le bruit provoqué par les vibromasseurs perturbe l’environnement naturel du bébé. Donc, que ce soit les stimulateurs externes, les vibromasseurs classiques, les œufs vibrants et autres articles à vibrations, ils sont à exclure pendant toute la grossesse.
En résumé, les références non-vibrantes ne sont pas contre-indiquées, car leur utilisation a les mêmes effets qu’un rapport sexuel classique…

Après l’accouchement

Là, le problème est tout autre : votre corps a besoin de récupération et un sextoy – vibrant ou non -, peut être source d’inconfort, voire de douleurs, en tout cas dans un premier temps. Il vaut mieux attendre quelques semaines et retrouver ses sensations avant d’essayer. Après ce petit temps d’adaptation et la rééducation périnéale qui vous permet de reprendre le contrôle sur votre périnée et votre intimité en toute quiétude, les sextoys – comme les boules de Geisha – peuvent même devenir au contraire des alliés efficaces pour les muscles du périnée, le bien-être intime et le plaisir.

Dans tous les cas et si vous avez des doutes, n’hésitez pas à vous informer auprès de votre médecin pour être sûre de pouvoir vous faire plaisir en toute sécurité.

Découvrez ce sujet réalisé La Maison des Maternelles sur France 5 :


Sex toys et grossesse : Oh my god ! – La Maison des Maternelles – France 5

Grossesse et sextoys peuvent-ils faire bon ménage ?
Evaluez cet article

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *