Skip to content Skip to footer

10 conseils pour rendre votre course plus facile

Bénéfique pour votre santé, la course à pied est un exercice qui n’est pas toujours facile à faire. Les km semblent ne jamais se terminer, la fatigue vient plus tôt que prévu, le corps refuse d’avancer bien que la volonté soit au rendez-vous. Comment s’y prendre pour rendre votre course plus agréable et plus facile ? Voici 10 conseils pour réussir à tirer le maximum de vos efforts.

Se fixer un objectif

Que ce soit pour le plaisir ou pour maintenir la forme, le premier réflexe est de se fixer un but. Pourquoi courrez-vous ? Qu’est-ce qui vous fait prendre le sentier chaque matin ? Voulez-vous perdre du poids ? Est-ce pour la performance ? Est-ce pour bien préparer votre journée ? Autant de questions qui pourraient vous aider à trouver votre raison de courir. Dans tous les cas, le but à atteindre est cet élément qui vous sort de votre zone de confort. Il ne doit pas être trop ambitieux, mais doit constituer un challenge pour vous.

Courir à deux ou seul ?

Certaines personnes se sentent plus motivées lorsqu’elles font la course avec quelqu’un. Pour d’autres, courir tout seul est bien meilleur. Dans quelle catégorie vous situez-vous ? Qu’est-ce qui vous motive le plus ? La course à deux nécessite que vous trouviez un compagnon de course. Ce dernier peut être votre conjoint, un (e) ami (e) proche ou n’importe quelle autre personne avec qui vous avez cette passion en commun. Cependant, sachez que les objectifs peuvent ne pas être les mêmes. Bien que la course se fasse à deux, chacun poursuit son but.

runners homme et femme
Courir à deux peut être beaucoup plus motivant.

Fixez-vous progressivement des objectifs

Vous avez votre but et vos sources de motivation, maintenant il est temps de se mettre à courir. Mais attention, n’y allez pas sans préparation. Il vous faut d’abord définir la durée de la course. Elle peut être de 5 min au début, puis de façon progressive vous irez à 10 , 15 , 30 min. Combien de fois par semaine souhaitez-vous courir ? Commencez à votre rythme. Deux fois d’abord, puis petit à petit vous vous retrouverez à courir tous les matins (selon vos disponibilités).

Commencez tout doucement

Vous venez de commencer ou vous avez fait du running depuis longtemps ? Démarrez lentement. Ce conseil peut sembler banal, mais il y a de nombreuses personnes qui pensent que c’est en se lançant en pleine vitesse qu’on parvient à la performance. Cela est absolument faux. Les professionnels le savent, pour commencer, il faut y aller doucement. Le temps de permettre au corps de s’échauffer et de s’apprêter à courir. Cela rend l’exercice bien plus agréable.

Courir plusieurs km plus facilement

Si vous souhaitez parcourir plusieurs km en toute facilité, il existe une méthode simple et efficace pour réussir votre challenge. Courir 10 km d’un trait peut être difficile, surtout quand vous n’avez pas couru depuis un bon moment. L’astuce consiste à morceler la distance en plusieurs étapes. Il ne s’agit que d’un exemple. Vous êtes libre de fractionner votre course comme vous le voulez.

  • 1 km de marche
  • 2 km pour des exercices d’échauffement
  • 5 km de course
  • 2 km pour revenir au calme

Trouvez le parcours idéal

Pour plus de motivation, choisissez le parcours qui vous ravit le plus. Les paysages, le sentier, le type de surface, tout cela vous aide à mieux courir. L’expérience est plus agréable lorsqu’on fait son running sur un parcours avec de jolis paysages, un beau sentier et si la nature le permet, un magnifique soleil qui essaye de vous dire bonjour.

entrainement running sur les berges
Entrainement running sur les berges au soleil et en musique !

Habillez-vous bien en tout temps

Ne vous y méprenez pas. En hiver et en été, la tenue de running n’est pas vraiment la même. En hiver, il faut une tenue respirante qui protège contre la pluie et le vent et qui possède des propriétés isolantes. En été, optez pour des vêtements plus respirants : un tee-shirt ou un débardeur. Pour le bas, un short ou un cuissard serait parfait. Préférez des couleurs claires pour avoir moins chaud. En cas de fort ensoleillement, n’oubliez pas de porter une casquette ou une visière (adaptée pour le running).

Quelle chaussure porter ?

Pour rendre votre course facile, oubliez vos tennis vieillissants et privilégiez des chaussures adaptées. Optez pour des chaussures conçues pour la course à pied. Choisissez-les en fonction de votre foulée et de la qualité de la semelle extérieure. Pour plus de confort, il est conseillé de porter des chaussures types running de pointure légèrement au-dessus de vos chaussures de ville. Pour faire sereinement votre choix, découvrez mon guide pour comparer les meilleures chaussures running de 2020.

course à pied sur chaussée mouillée
Suivant les conditions ou le type de course, en fonction de votre morphologie ou de la fréquence de vos sorties, il est très important de choisir la paire de running la plus adaptée pour vous

Exercez-vous pour améliorer votre foulée

Pour courir plus longtemps, gardez votre dos bien droit et faites des foulées de sorte à affleurer le sol. Faites aussi des abdominaux doux de temps en temps et des séances de footing avec des foulées au ras le sol. Le footing est le moment idéal pour améliorer sa technique. Il faut être relâché. Par ailleurs, faites également des séances de renforcement musculaire pour rendre votre musculature plus solide.

Et enfin, pensez à bien vous hydrater

On ne le répète jamais assez : l’hydratation est capitale ! Buvez ! Buvez ! Buvez ! Lorsque vous courrez, vous perdez beaucoup d’eau et cela cause souvent la déshydratation. Pour cela, buvez (de l’eau de préférence) avant, pendant et après votre séance de running. De même, courez de préférence les matins ou les soirs en dehors des heures de digestion.

hydratation course à pied
Vous devez boire avant, pendant et après votre séance de course à pied

Leave a comment