fbpx

Ultra-trail : la passion des runners extrêmes

course de trail

Si pour beaucoup aller courir une fois par semaine autour de chez soi est déjà très satisfaisant, pour d’autres l’effort et le dépaysement sont pas assez grands. Quelques années, le trail que l’on appelle aussi course à pied nature course en sentier est de plus en plus populaire en Europe ou en Amérique. Il s’agit d’une course à pied qui a lieu en milieu naturel sur des chemins ou des sentiers de randonnée et généralement sur des distances assez longues. Les parcours peuvent être aussi bien en forêt qu’en montagne car le principe est bel et bien d’ajouter une difficulté supplémentaire à la course tout en profitant d’un paysage magnifique. Initialement c’est une discipline running qui est apparue dans les années 90 et qui aujourd’hui séduit de plus en plus d’adapter. Le nombre n’a cessé d’augmenter ces dernières années et a presque doublé depuis 10 ans.

Ces atouts sont bien évidemment le fait de se démarquer course à pied ordinaire avec un décor naturel plus attirant mais également un parcours plus chaotique constitué d’obstacles naturels de montées et de descentes plus difficiles que dans un environnement urbain. Un peu comme le Running, le trail est ouvert à tout type de sportifs. Tout le monde peut y participer.

Plus fort que le trail, l’ultra-trail

Il y en a toujours pour repousser les limites et vouloir aller encore plus loin. C’est le cas de ceux qui ont inventé il y a quelques années l’ultra-trail, une course de très longues distances pouvant parfois dépasser la distance d’un marathon et d’une difficulté extrême. L’idée était de pratiquer le trail mais de le pousser à son paroxysme pour tester les limites et performances humaines. Il existe plusieurs types de catégories : 30 km, 50 km et 80 km. Selon la distance et l’environnement, certain trail se sont fait une réputation travers le monde de part leur difficulté. Cette fois, il n’est plus tout à fait question que tout le monde puisse participer. Il faut en effet un entraînement bien spécifique est une condition physique hors du commun pour arriver au de ces parcours de l’extrême.

Il faut aussi pouvoir compter sur matériel adapté car les participants de ce type de course peuvent faire parfois face à des intempéries et dans un environnement forestier montagneux, cela peut rapidement devenir dangereux. C’est aussi pourquoi beaucoup considèrent cette activité comme un sport extrême. Pour éviter les glissades est donc important de se munir de bonnes chaussures spéciales pour le trail et pour certains de bâtons de marche qui aide à garder équilibre dynamisme. Il existe aujourd’hui tout un nouveau marché dans l’univers du trail, allant de la montre trail ultra sophistiqué jusqu’à la casquette saharienne.

Le top 7 des ultras trail les plus dures du monde

Certaines de ces compétitions peuvent durer jusqu’à 30 heures de course. Chaque participant prend avec lui le strict nécessaire dans un sac à dos et se lance à l’aventure afin de se surpasser et de découvrir les limites de son corps et de son mental. Parmi tous les ultras trail existant dans le monde, en voici 7 qui sont considérés comme parmi les plus difficiles.

  • La Diagonale des Fous : c’est une course qui a lieu sur l’île de La Réunion. Il s’agit de parcourir 164 km dans la montagne avec un dénivelé de 9917 m. Pour ajouter à la difficulté de dépasser sur les sentiers et à travers les falaises, le climat tropical rend cette course particulièrement réputée pour sa difficulté
  • La Barkley se trouve aux USA. Cette course est carrément réputée pour être interminable avec c’est de 160 km de long pour un dénivelé de 16 500 m. Si à ce jour seulement 14 personnes l’ont terminé jusqu’à la fin c’est bien parce que c’est une des plus difficiles du monde.
  • L’Ultra-Trail du Mont-Blanc.  Encore une compétition française qui a lieu comme son nom l’indique au Mont-Blanc en Savoie. Sa longueur sur 170 km de course et le dénivelé et de 10 000 m. Les participants disposent de 46h30 pour la terminer. Le record est de 19h01 minute et 32 secondes en 2017 avec un parcours modifié.
  • Le Jungle Marathon et une des plus longues courses du monde avec ses 254 km de pure évasion à travers le Brésil. Insectes, humidité, marécages, serpents, tout y est réuni pour faire de cette course une des plus légendaires qui soit forcément une des plus difficiles.
  • La 555+ se passe dans le désert d’Égypte. Un enfer total de 564 km dans des conditions dantesques. Elle fait partie des courses les plus longues du monde et des plus difficiles étant donnés l’environnement et le niveau de déshydratation que peuvent atteindre les participants. Seul quelques dizaines de fous furieux osent prendre le départ chaque année.
  • On change complètement d’environnement avec la Artic Ultra au Canada et c’est 690 km de course dans un froid extrême où les températures sont souvent inférieures à -15°C. Il s’agit de suivre le parcours d’une autre célèbre course, la Yukon Quest mais qui elle se fait  avec des chiens de traîneaux !
  • Comment ne pas finir avec une des plus célèbres courses du monde, le Marathon des sables qui a lieu chaque année au Maroc et/ou l’enjeu est de réaliser un marathon chaque jour en moyenne pour couvrir les 250 km de l’épreuve. Le tout sous une chaleur écrasante qui frôle ou dépasse même parfois les 40° à l’ombre.

 

Ultra-trail : la passion des runners extrêmes
Evaluez cet article

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ipsum Praesent Lorem dolor. in efficitur. elementum diam libero. Curabitur sit at